Le Québec continue de dominer lors des Nationaux Élite 2018

Montréal, 14 janvier 2018 — Aujourd’hui avait lieu la deuxième et dernière journée des Championnats nationaux Élite 2018, pendant laquelle les athlètes seniors étaient à l’honneur. Tout comme les athlètes juniors hier, les athlètes seniors de la belle province ont continué à dominer la compétition; en effet, les Québécois ont terminé avec une impressionnante récolte de 28 médailles (11 or, 6 argent et 11 bronze). On retrouve en deuxième place l’Alberta, avec 8 médailles (1 or, 3 argent et 4 bronze) et l’Ontario en troisième place avec 7 médailles (1 or, 3 argent et 3 bronze).

L’un des favoris du tournoi, Antoine Valois-Fortier, a remporté tous ses combats de la journée. Ses deux premiers combats, plutôt brefs, ont été remportés par ippon. « J’ai été blessé au dos pendant quelque temps et je n’avais pas participé à un tournoi depuis le mois d’août. J’étais un peu inquiet avant de venir, car j’ai encore eu des douleurs au cours des derniers mois, mais je savais que si je venais à ce tournoi, c’était pour gagner, » explique-t-il. « Le combat a été très serré contre Arthur Margelidon pour l’or, car nous nous connaissons bien et c’est un bon adversaire. Je suis très heureux de cette victoire. »

Les athlètes de l’équipe nationale profitaient de ce tournoi pour voir où en était leur préparation physique et performer en sol canadien avant de repartir pour une tournée à l’extérieur du pays. Pour la plupart d’entre eux, il s’agissait de leur dernière chance de combattre devant leurs proches avant longtemps. « À partir du mois de février, nous allons participer à plusieurs compétitions et camps d’entraînement en Europe. Ensuite, les sélections pour les Jeux olympiques de Tokyo débutent au mois de mai. Mon objectif principal est de faire attention à mon dos pour ne pas me blesser de nouveau, mais si j’y arrive, j’ai confiance que j’arriverai à faire partie de l’équipe en 2020. »

La fin de semaine a été un succès à tous les niveaux. Patrick Esparbès, de Judo Canada, n’a que des éloges par rapport au tournoi : « Les installations étaient parfaites et de nombreux bénévoles ont prêté main-forte pour nous aider à faire de cet évènement un succès. Les spectateurs se sont déplacés en grand nombre pour venir assister aux prouesses de nos athlètes, et ceux-ci ont été à la hauteur de nos attentes. L’organisation a été un grand défi, mais le spectacle final était grandiose, et nous n’aurions pu y arriver sans le soutien indispensable de la Ville de Montréal, et surtout, de La TOHU. »

-30-

Rédaction : Sarah Mailhot pour Judo Canada

Information :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Une journée couronnée de succès à La TOHU

Montréal, 13 janvier 2017 — La première journée des Championnats nationaux Élite 2018 a eu lieu aujourd’hui pour la première fois à la TOHU, à Montréal. Les meilleures athlètes de 9 provinces et territoires s’y retrouvent pour se disputer les 30 titres nationaux à l’enjeu pendant la fin de semaine.

Tant les organisateurs que les participants sont ravis des installations dans lesquelles les athlètes ont eu la chance de combattre aujourd’hui. La forme de la salle en fait également un choix apprécié des spectateurs, qui ont une vue circulaire des combats en tout temps. Patrick Esparbès, directeur général adjoint de Judo Canada, s’exclame : « Wow! Il s’agit vraiment d’un site parfait pour présenter notre sport et nous sommes très heureux de notre choix. »

À l’issue de cette première journée, pendant laquelle les meilleurs talents cadets du pays étaient en vedette, les grands gagnants sont sans contredits les Québécois. En effet, ils sont actuellement en tête du classement avec 23 médailles (7 or, 7 argent et 16  bronze), loin devant l’Alberta (4 or, 3 argent et 4 bronze) et la Colombie-Britannique (1 or, 3 argent et 2  bronze).

Parmi les médaillés d’or, on retrouve Kaegan Young, de l’Ontario, qui en est à ses débuts dans une nouvelle catégorie de poids (moins de 73 kg). L’été dernier, le jeune membre de l’équipe canadienne était reparti avec la médaille de bronze lors des Championnats du monde Cadet à Santiago, au Chili, chez les moins de 66 kg. Il a remporté la finale d’aujourd’hui contre l’Albertain Nicolas Gagnon.

Après cette première journée de tournoi, voici les 3 meilleures équipes au classement :

  • Club de Judo Shidokan (QC)
  • Lethbridge Kyodokan Judo Club (AB)
  • Club de Judo Métropolitain (QC)

La compétition se poursuit demain avec le volet senior qui débute dès 8 h 30. Il est possible de voir les combats en direct en vous rendant au https://judocanada.tv/, où les combats seront diffusés toute la journée.

-30-

Rédaction : Sarah Mailhot pour Judo Canada

Information :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Nouveau partenariat avec Sherwood Ford

Judo Canada est fier d’annoncer un nouveau programme de commandite avec Sherwood Ford (en Alberta) et la création du Classement du circuit canadien « The Giant » 2018. « Ce programme nous permet de promouvoir les tournois du circuit canadien, d’augmenter la participation de nos meilleurs athlètes de tous âges et de récompenser les meilleurs pointeurs avec des bourses, » explique Nicolas Gill. « Nous recherchons toujours des occasions de faire croître notre circuit national tout en aidant nos meilleurs jeunes athlètes à réaliser leur rêve. »

 

Fonctionnement

Les meilleurs athlètes masculin et féminin recevront chacun une bourse de 2500 $. En cas d’égalité, la bourse sera divisée également entre les athlètes. Pour cette édition, les points seront comptabilisés des Nationaux Élite 2018 jusqu’à la Coupe Canada 2018. Les points accumulés avec ce programme n’auront aucune conséquence sur les brevets et la sélection des équipes nationales.

 

Système de points 

Les points seront comptabilisés de la façon suivante :

Niveau Tournois 2017-2018 Or Argent Bronze Top 6
1 Nationaux Élite senior

Coupe Canada senior

50

 

35

 

25

 

15

 

2 Championnats nationaux senior

Edmonton International senior

35

 

25

 

15

 

10

 

3 Coupe Canada junior

Pacific International senior

25

 

15

 

10

 

7

 

4 Championnats nationaux U21

Saskatchewan Open senior

15

 

10

 

7

 

 
5 Coupe Canada cadet 10

 

7

 

   
6 Nationaux Élite U18 7

 

     

75 points bonus seront accordés aux athlètes qui participent à toutes les compétitions du circuit, ainsi qu’à ceux qui récolteront 8 médailles au cours de la saison.

Un minimum de 2 victoires est requis pour remporter tous les points lors d’un tournoi. Une seule victoire ne donne droit qu’à 50 % des points. Les points accumulés dans toutes les catégories de poids sont comptabilisés, il est donc possible de changer de catégorie de poids pendant la période du circuit. Les catégories de poids acceptées sont cependant limitées à celles reconnues par la FIJ. Il n’y a pas de limite au nombre de tournois auxquels un athlète peut participer pour accumuler des points.

Mark Hicks, propriétaire et exploitant de Sherwood Ford, est très heureux de faire partie de ce programme : « Je suis impliqué dans le judo depuis mon enfance, et je continue d’avoir un intérêt marqué envers le succès et l’évolution de notre sport. Je me réjouis de suivre les résultats des athlètes dans le cadre de cette commandite. »

www.sherwoodford.ca

La crème du judo canadien a rendez-vous à la TOHU

 

Montréal, 11 janvier 2018 – Les Olympiens Antoine Valois-Fortier, Antoine Bouchard, Catherine Beauchemin-Pinard et Ecaterina Guica seront du nombre des 200 judokas inscrits aux Championnats nationaux Élite 2018 qui seront présentés les 13 et 14 janvier 2018 à Montréal. Cette compétition regroupera les 8 meilleurs athlètes au pays, femmes et hommes, en provenance de 9 provinces et territoires.

Ceux-ci auront l’occasion de combattre à la TOHU qui est reconnue comme une des meilleures salles au monde pour les arts du cirque. Dans cette salle circulaire, les 700 spectateurs pourront gratuitement voir en action les meilleurs judokas canadiens sous tous leurs angles. Ceux et celles qui ne pourront être présents pourront regarder le tournoi en webdiffusion au https://judocanada.tv/.

En plus des 30 titres nationaux à l’enjeu, les athlètes des catégories de moins de 18 ans combattront pour 5000 $ en bourses qui seront remises aux cinq meilleurs clubs de la façon suivante :

1re place : 2000 $
2e place : 1250 $
3e place : 750 $
4e place : 500 $
5e place : 500 $

Encore d’âge junior, la Québécoise Marie Besson est une des favorites pour s’imposer dans la catégorie senior des 52 kg.

« Les Championnats canadiens Élites sont importants, car ils donnent plus de points. Ils sont plus importants que les Championnats canadiens normaux. J’ai gagné toutes les compétitions nationales cette année (dans ma catégorie), alors je voudrai aussi gagner celle-là. »

L’athlète originaire de Dolbeau-Mistassini pourra même compter sur l’appui d’un spectateur particulier : « Mon père, qui est mon ancien entraîneur, sera présent. Ça va peut-être me donner un petit pep supplémentaire! »

Malgré son jeune âge, l’Albertain Joel DeMaere (-60 kg) en sera à sa troisième participation à ce tournoi et son objectif sera très clair à la TOHU.

« J’espère vraiment remporter le volet senior de ma catégorie! C’est mon objectif depuis le début de la saison et je ferai face à de bons adversaires », de mentionner le judoka qui a pris part à quelques compétitions internationales en Europe au cours des derniers mois.

Avant le rendez-vous de ce week-end, DeMeare a passé les derniers jours au centre national dans le cadre d’un stage de formation. « J’ai essayé d’améliorer mon cardio et de conserver mon endurance afin d’être fin prêt pour ce tournoi. »

Horaire des compétitions

Samedi 13 janvier femmes et hommes de moins de 18 ans
début des combats à 8 h 30
Dimanche 14 janvier femmes et hommes seniors
début des combats à 8 h 30

Information :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Bonne Année 2018

Voeux 2018

L'association Dojo Des Abers vous présente ses meilleurs vœux pour l'année 2018 et vous convie au pot qu'elle organise salle Mézéozen à LANNILIS Samedi 20 janvier 2018 à partir de 19h00

La Coupe Canada de judo de retour après plus de 25 ans!

Montréal, 18 décembre 2017 – Les judokas canadiens brillent déjà aux quatre coins du monde et cette fois, ce sera au tour du pays de réintégrer le calendrier international de judo. Du 29 juin au 1er juillet 2018, Montréal accueillera la Coupe Canada, un nouveau tournoi continental qui regroupera plus de 600 athlètes de niveau senior, junior et cadet en provenance d’une vingtaine de pays.

Rappelons que ce tournoi qui était présenté à la fin des années 1970 au début des années 1990, alors que des seulement athlètes seniors combattaient. L’édition 2018 de la Coupe Canada aura lieu au Complexe sportif Claude-Robillard et elle sera une occasion unique de voir plusieurs athlètes qui auront des chances d’être aux Jeux olympiques de Tokyo, en 2020, là où le tournoi sera un des événements phare de ces Jeux en raison de la popularité de ce sport au pays du soleil levant.

« Pôle d’attraction des meilleurs judokas du pays, la Ville de Montréal est fière d’accueillir la Coupe Canada de judo, à titre de partenaire de premier plan dans la présentation de cet événement. À ce titre, je tiens à souhaiter le meilleur des succès aux participantes et aux participants qui disputeront cette compétition », a commenté Mme Rosannie Filato, membre du comité exécutif, responsable des sports à la Ville de Montréal.

Cette compétition qui sera disputée de façon annuelle sera d’une importance capitale pour les athlètes cadets, car elle sera une des épreuves de qualification pour les Jeux olympiques de la jeunesse qui auront lieu à Buenos Aires (Argentine) en octobre 2018.

Le directeur général et directeur haute-performance de Judo Canada, Nicolas Gill, affirme que la présentation de compétitions internationales en sol canadien était dans sa liste de priorités dès son entrée en poste il y a un an et demi.

« L’organisation de cet événement constitue un échelon important dans le cadre de notre plan stratégique. Non seulement sur le plan sportif cet événement permettra à nos meilleurs espoirs de se mettre en valeur chez eux, mais il nous permettra en tant que fédération de démontrer à nos partenaires actuels et futurs le potentiel d’affaires de notre sport. Les retombées économiques seront certes majeures et ce tournoi pavera la route vers de plus gros objectifs. Nous voyons grand! »

L’ancien athlète a d’ailleurs été deux fois médaillé de bronze à ce tournoi, en 1991 et 1992, en plus d’avoir été bénévole à cette compétition en 1984.

« C’est une façon de faire la promotion du sport et de faire découvrir ce sport aux plus jeunes. »

-30-

Information :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Étienne Briand commet des erreurs coûteuses

Montréal, 17 décembre 2017 – Étienne Briand s’est incliné à son premier combat contre l’Argentin Emmanuel Lucenti dans la catégorie des moins de 81 kg au Tournoi mondial des maîtres présenté à Saint-Pétersbourg, en Russie, dimanche.

L’athlète de Sept-Îles a perdu par ippon dans un affrontement assez court en plus d’avoir écopé d’une pénalité. Il n’a pas obtenu de classement. Lucenti pointe pour sa part en septième place.

« Ça s’est très mal passé. C’est un adversaire que j’avais déjà combattu et j’avais aussi perdu contre lui, une situation qui avait été vraiment frustrante. La dernière fois, je pense que j’aurais dû gagner. Aujourd’hui, je crois que je voulais trop prendre ma revanche et j’étais trop émotif. »

Le judoka a avoué avoir fait plusieurs erreurs. « Franchement, je n’ai pas pensé à beaucoup de choses. J’essayais de le faire tomber avant même d’avoir mis mes mains et de l’avoir déstabilisé. Ce n’était pas efficace. J’ai eu une pénalité parce que j’ai fait une attaque un peu trop rapidement », a conclu Briand, qui prendra un peu de repos pendant les deux prochaines semaines.

Les favoris locaux se sont illustrés à l’issue de cette journée de compétition. Khasan Khalmurzaev a remporté son duel pour la médaille d’or par waza-ari face à son compatriote Aslan Lappinagov. De leur côté, Alan Khubetsov, un autre représentant de la Russie, et Frank De Wit, des Pays-Bas, ont pris les troisièmes rangs.

-30-

Rédaction : Sportcom pour Judo Canada

 

Information :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Déception pour Margelidon en Russie

Montréal, 16 décembre 2017 – Arthur Margelidon a pris le septième rang chez les moins de 73 kg samedi au Tournoi mondial des maîtres, à Saint-Pétersbourg, en Russie, une prestigieuse compétition sur invitation seulement.

« Les 16 premiers au classement mondial sont invités à ce tournoi et j’avais une possibilité de me battre pour une médaille. Ça sera pour une prochaine fois, je sais que suis dans le coup ! Je dois continuer sur les mêmes bases et ne pas essayer de tout changer. »

Arthur Margelidon et l’Iranien Mohammad Mohammadi. Crédit Sabau Gabriela/IJF

Le parcours du Montréalais s’est terminé au repêchage contre le Suédois Tommy Macias. Ce dernier a remporté par ippon.

« J’ai bêtement perdu alors que j’avais gagné notre combat au Grand Chelem de Tokyo il y a deux semaines. C’est un peu décevant. J’ai gardé la même stratégie parce que c’est celle qui me permet de vaincre les meilleurs de ma catégorie, a-t-il expliqué. J’ai de la difficulté contre le Suédois parce qu’il a vraiment un style spécial. Je gagnais par une punition jusqu’à ce que je fasse un mauvais choix d’attaque. J’ai voulu le surprendre sur une séquence avec une technique sur l’arrière, mais il s’y attendait. Il m’a contré et ça m’a surpris. Ça s’est poursuivi au sol et il a fini par m’attraper. C’est une erreur qui va me faire grandir. »

Précédemment, le judoka de 24 ans a signé une victoire par waza-ari à son premier affrontement contre l’Iranien Mohammad Mohammadi. Puis, il a été défait par ippon face au champion du monde, le Japonais Soichi Hashimoto.

« J’ai fait un super beau combat contre Hashimoto. Nous sommes allés en golden score et j’ai presque gagné sur certaines séquences, mais j’ai fait une erreur. Il m’a projeté sur un contre », a conclu le Canadien.

Également en action, la Montréalaise Ecaterina Guica (-52 kg) a subi la défaite par ippon d’entrée de jeu devant la Japonaise Natsumi Tsunoda et n’a pas obtenu de classement.

Étienne Briand (-81 kg), de Sept-Îles, sera en action dimanche.

– 73 kg

1 Soichi Hashimoto Japon
2 Lasha Shavdatuashvili Géorgie
3 Hidayat Heydarov Azerbaïdjan
3 Tommy Macias Suède
5 Giyosjon Boboev Ouzbékistan
5 Odbayar Ganbaatar Mongolie
7 Rustam Orujov Azerbaïdjan
7 Arthur Margelidon Canada

-30-

Rédaction : Sportcom pour Judo Canada

 

Information :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Liste finale des participants de l’Elite 2018

Liste finale des participants de l’Elite 2018:

Final_Elite_2018_Dec_11

Le Canada cinq fois sur le podium à Hong Kong

Montréal, 10 décembre 2017 – Les judokas canadiens ont conclu de belle façon l’Open asiatique en récoltant cinq médailles, dimanche, à Hong Kong. L’Ontarien Mohab El Nahas a mené la délégation du pays en montant sur la plus haute marche du podium chez les moins de 90 kg. Louis Krieber-Gagnon, Benjamin Kendrick, Marc Deschênes et Joe Casey Andres ont obtenu les autres médailles canadiennes.

 Podium -90kg

« Cinq athlètes, cinq médailles. C’est une belle journée pour le Canada ! » a lancé l’entraîneur de l’équipe nationale Jean-Pierre Cantin.

Mohab El Nahas a connu une journée parfaite, remportant ses trois combats pour décrocher la médaille d’or. « C’est sa première médaille d’or dans un tournoi international senior. Il a été très stratégique contre tous ses adversaires et a exécuté son plan à la perfection », a souligné son entraîneur.

En finale, l’athlète de 21 ans a défait son coéquipier Louis Krieber-Gagnon. Le judoka québécois a du même coup mis la main sur la médaille d’argent.

El Nahas et Krieber-Gagnon n’ont pas été les seuls représentants de l’unifolié à monter sur le podium des moins de 90 kg. Leur compatriote ontarien Benjamin Kendrick a quant à lui reçu le bronze. « Ben a conclu son voyage en Asie avec sa première médaille internationale. Mission accomplie ! » s’est réjoui Jean-Pierre Cantin.

« Il s’est entraîné très fort ces deux dernières semaines au Japon et je ne suis pas surpris de son résultat d’aujourd’hui », a-t-il ajouté.

Podium +100kg

Du côté des plus de 100 kg, le Québécois Marc Deschênes et l’Albertain d’adoption Joe Casey Andres ont tous les deux obtenu des médailles de bronze.

« C’est un premier podium international pour Joe », a mentionné Cantin.

D’origine japonaise, Joe Casey Andres a représenté l’Alberta lors des Championnats canadiens en mai où il avait raflé les titres nationaux dans la catégorie senior et chez les moins de 21 ans. Il avait aussi porté les couleurs canadiennes aux mondiaux juniors en octobre dernier.

Gabriel Juteau décroche le bronze

Le judoka québécois Gabriel Juteau est monté sur la troisième marche du podium, samedi, à l’Open asiatique de Hong Kong. En action dans la catégorie des moins de 66 kg, l’athlète de Longueuil a ainsi mis la main sur sa première médaille internationale chez les seniors.

Âgé de 20 ans, Juteau a connu sa seule défaite du tournoi en demi-finale alors qu’il se mesurait au Japonais Kohei Tomizuka. Dans son combat pour le bronze, il a ensuite vaincu le Polonais Lukasz Kielbasinski.

Plus tôt dans la journée, Juteau avait tour à tour éliminé Chui Chun Sing (Hong Kong), et Yang Chun-Ting (Taiwan).

« Gabriel s’est bien battu », a affirmé l’entraîneur de l’équipe nationale Jean-Pierre Cantin. « Ça termine bien son voyage après deux semaines d’entraînement au Japon. »

Toujours chez les moins de 66 kg, Julien Frascadore avait aussi l’occasion d’accompagner son coéquipier sur la troisième marche du podium. Le Québécois a cependant été battu à son combat pour la médaille de bronze contre le Sud-Coréen Jin-Min Jang et a terminé cinquième.

Précédemment, l’athlète de 18 ans avait signé trois victoires en autant de combats, puis baissé pavillon en demi-finale face au Japonais Rai Hasegawa.

Également inscrit dans la catégorie, Jacob Valois s’est arrêté à son premier combat.

Côté et Morgan aussi cinquièmes

Également en action, Maxim Côté (-81 kg) et Erin Morgan (-48 kg) ont tous les deux bataillé pour une place sur le podium, mais ont été relégués au cinquième échelon de leur catégorie respective.

Détenteur d’un laissez-passer au premier tour, Côté a battu le Philippin Kohei Kohagura avant de voir son parcours prendre un détour, défait en troisième ronde par le Sud-Coréen Jaehyung Lee. L’athlète de Sept-Îles s’est bien repris au repêchage, éliminant par ippon le Roumain Vlad Visan, mais a ensuite vu l’Australien Eoin Coughlan le priver d’une place sur le podium.

Aussi chez les -81 kg, Alex Marineau, éliminé au deuxième tour, a fini septième. Alexandre Arencibia et François Gauthier-Drapeau ne sont pas allés plus loin que la première ronde et n’ont pas obtenu de classement.

Malgré une défaite contre l’Indonésienne Dewi Sinta à son premier combat des moins de 48 kg, Erin Morgan a elle aussi pu poursuivre sa journée au repêchage où elle s’est imposée face à Lin Chen-Hao, de Taiwan. La Japonaise Narumi Watanabe l’a cependant battue dans leur duel menant à la médaille de bronze.

Respectivement chez les moins de 60 kg et les moins de 73 kg, Benjamin Daviau et Warren Seib se sont vu attribuer une neuvième place.

Joel Demaere (-60 kg) et Camélia Pitsilis (-57 kg) n’ont quant à eux pas obtenu de classement.

L’Open asiatique de Hong Kong se poursuivra dimanche. Louis Krieber-Gagnon (-90 kg), Benjamin Kendrick (-90 kg), Mohab El Nahas (-90 kg), Marc Deschênes (+100 kg) et Joe Casey Andres (+100 kg) seront les Canadiens à surveiller.

Hécatombe chez les bleus

Après un début d'année que le staff avait souhaité chargé en compétitions c'est l'hécatombe chez les masculins. On ne compte plus les blessés, et le planning des derniers mois interpelle.

Limare blessé et forfait

l'hécatombe continue chez les tricolores. Blessé à l'épaule, Vincent Limare doit renoncé aux championnats d'Europe.

Débuts réussis pour Ribout en MMA

Morgane Ribout a remporté son premier combat de MMA samedi au Liban.

Buchard en or à Tbilissi

A l'occasion de la première journée du Grand Prix de Tbilissi, Amandine Buchard (1e en -52kg) et Mélanie Clément (3e en -48kg) ont certainement validé leurs sélections pour les prochains Championnats d'Europe.